2012 est une année sèche et plutôt chaude avec une très belle arrière-saison.
Petit Cheval 2012 est un vin de très grande qualité : onctueux, harmonieux, dont la gourmandise est subtilement équilibrée par la fraîcheur préservée en bouche.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 2012

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Le mois d’avril a été frais et très arrosé. Des températures plus douces furent enregistrées en mai et juin, mais les précipitations ont été importantes jusqu’au 15 juillet. A partir de mi-juillet une longue période d’un beau temps très sec s’installa. Entre le 15 juillet et le 20 septembre, seulement 30 mm de précipitations ont été enregistrés contre plus de 120 mm habituellement. Fin septembre il y eut quelques épisodes pluvieux, mais l’ensemble du mois restait globalement très sec (48 mm, contre 81 mm en année normale). Début octobre le temps fut doux avec des averses, mais le cumul des précipitations restait faible pendant la première moitié du mois. Les conditions climatiques de 2012, avec une première moitié de la saison pluvieuse et une deuxième moitié très sèche, sont très similaires à celles enregistrées en 2000. Le profil des températures est aussi étonnamment proche entre ces deux millésimes. La température moyenne sur la période végétative en 2012 a été de 18,5°C, soit 0,6°C de plus que les normales.

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de connaître un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. Le régime hydrique de la vigne se caractérise en 2012 par le contraste entre un printemps et un début d’été très pluvieux, sans aucune contrainte hydrique, et une fin de saison sèche avec une contrainte hydrique marquée. Le déficit hydrique est important au 30 septembre, où 2012 se classe comme le 6e millésime le plus sec depuis 60 ans, intercalé entre 1989 et 1990 (un peu plus secs) et 2000 et 2003 (légèrement moins secs). Même s’il y a eu plusieurs épisodes faiblement pluvieux au moment de la récolte, le cumul de précipitations été très faible pendant cette période (19 mm).

CYCLE DE LA VIGNE

Le débourrement a eu lieu avec un léger retard sur les dates habituelles, 30 mars pour le cépage Merlot, 5 avril pour le Cabernet franc, et le développement des rameaux fut très irrégulier pendant le mois d’avril à cause des conditions climatiques défavorables. 
La floraison a démarré dans de bonnes conditions à la fin du mois de mai, mais la fin de la floraison a été perturbée par des pluies le 2 juin. Il s’ensuivit une floraison un peu irrégulière et étalée. La mi-floraison a été notée le premier juin pour le Merlot et le 2 juin pour le Cabernet franc. Le développement de la vigne a été lent en juin et en juillet et la véraison fut atteinte avec quelques jours de retard sur les dates habituelles (5 août pour le merlot, 11 août pour le Cabernet franc). Le beau temps des mois d’août et de septembre a créé d’excellentes conditions de maturation. Les vendanges ont commencé le 27 septembre pour le Merlot et le 6 octobre pour le Cabernet franc. Elles se sont poursuivies jusqu’au 13 octobre. 2012 est donc une année assez tardive.

Stades phénologiques en 2012 Merlot
en 2012
Moyenne 1994-2014 Cabernet franc
en 2012
Moyenne
1994-2014
Débourement 30 mars  28 mars 5 avril 2 avril
Floraison 1er juin 30 mai 2 juin 1er juin
Véraison 5 août 2 août 11 août 8 août
Début des vendanges 27 septembre 19 septembre 6 octobre 27 septembre
Fin des vendanges 8 octobre 27 septembre 13 octobre 5 octobre
Durée en jours entre...
Débourement et floraison 63 jours 63 jours 58 jours 60 jours
Floraison et véraison 65 jours 64 jours 70 jours 68 jours
Véraison et récolte 53 jours 48 jours 56 jours 50 jours

 

PARTICULARITES DU MILLESIME

MATURITE DES RAISINS ET RENDEMENT

Le début de cycle a été difficile en 2012, à cause d’un débourrement et d’une floraison hétérogènes et une forte pression de mildiou. Ces inquiétudes se sont dissipées avec le retour à des conditions exceptionnellement favorables à partir de la mi-juillet. L’arrêt de croissance a été atteint début août sur la plupart des parcelles, créant de bonnes conditions de maturation et les quelques pluies qui ont eu lieu fin septembre et début octobre (mais sans cumul important) n’ont pas entamé le très beau potentiel qui avait été acquis jusque-là et l’état sanitaire est resté très bon jusqu’à la fin des vendanges. 
Le poids des baies fut proche des valeurs moyennes et le rendement a été légèrement inférieur à la moyenne. La composition du raisin fut équilibrée, avec de bons degrés potentiels mais sans excès et une bonne richesse en composés phénoliques. La réussite a été égale pour les deux principaux cépages de Cheval Blanc, le Cabernet franc et le Merlot.
2012 se classe sans aucun doute parmi les très bons millésimes de Cheval Blanc.

Rendement    (hl/ha) Moyenne 1996-2014
Merlot 32,3 38,9
Cabernet Franc 32,8 34,2

 

VINIFICATION ET ELEVAGE

Le Petit Cheval 2012 n’a subi aucun enrichissement et a connu une saignée de 1%. Il contient 9% de vin de presse et a été élevé uniquement en fûts de chêne neufs durant 13 mois. 
Un collage au blanc d’œufs a été pratiqué afin de fixer les particules en suspensions. 2 œufs par barrique ont été utilisés, puis le vin a été filtré.

 

ASSEMBLAGE

> Agrandir le parcellaire

 

Date de la mise en bouteille : 3 Juin 2014.

Degré alcoolique 13,5
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,05
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,36
pH 3,70
SO2 Total (mg/L) 121
Sucres réducteurs (g/L) 1,6
IPT (DO280) 62

 

LA DÉGUSTATION

Le Petit Cheval 2012 est un vin gourmand, onctueux et subtilement harmonieux.

La couleur est grenat aux reflets violines.
Le nez signe une dominante de Cabernet franc où le fruit noir se mêle à la fraicheur de la menthe et de la réglisse. Les arômes de cassis et de cerises noires viennent composer un nez harmonieux.
En bouche, l’attaque est franche, l’acidité bien équilibrée joue un rôle essentiel. Le cœur de bouche est dense tout en développant une gourmandise bâtie sur une texture crémeuse, onctueuse qui enveloppe parfaitement les tanins pourtant denses et puissants.

La finale longue et fraîche finit brillamment la dégustation de ce Petit Cheval d’un grand niveau.