Pierre-Olivier Clouet

Le millésime 2007 par Pierre-Olivier Clouet, Directeur technique de Château Cheval Blanc

Le millésime 2007 est marqué par une pluviosité régulière tout au long de l’été et un beau mois de septembre. 
Les vins sont aromatiques et ont conservés une grande fraîcheur. 

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 2007

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Après un mois d'avril exceptionnellement chaud, le temps se dégrade à partir du mois de mai. A la fraîcheur et aux pluies de juillet, succéde une période sèche début août puis pluvieuse fin août. Retour du beau temps en septembre avec trois semaines de conditions climatiques idéales : journées chaudes, nuits fraîches. Fin septembre, le temps devient plus variable, avec quelques averses assez limitées toutefois.

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de subir un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. En 2007, les précipitations régulières enregistrées au cours de l’été n’ont pas permis l’installation d’un déficit hydrique trop élevé.

CYCLE DE LA VIGNE

Le débourrement fut précoce pour le Merlot (20 mars) et moyen pour le Cabernet franc (2 avril). Les températures élevées du mois d'avril ont accéléré le développement de la vigne et engendré une précocité de la floraison : 21 mai pour le Merlot et le Cabernet franc. Cette précocité s'est maintenue pour la véraison, atteinte le 22 juillet pour le Merlot, le 31 juillet pour le Cabernet franc. Les vendanges ont débuté le 19 septembre pour s'achever le 6 octobre, soit une durée de 18 jours.
La climatologie particulière du millésime 2007 a nécessité une attention de tous les instants pour les opérations en vert. La forte pression du mildiou a été maîtrisée et malgré un risque de Botrytis élevé fin août, le beau temps de septembre avec ses nuits fraîches a fait chuter la pression de ce champignon. Cela a permis de retarder la récolte pour atteindre la maturité, en conservant un état sanitaire correct.

Stades phénologiques en 2007 Merlot
en 2007
Moyenne 1994-2014 Cabernet franc
en 2007
Moyenne
1994-2014
Débourement 20 mars 28 mars 2 avril 2 avril
Floraison 21 mai 30 mai 21 mai 1er juin
Véraison 22 juillet 2 août 31 juillet 8 août
Début des vendanges 19 septembre 19 septembre 25 septembre 27 septembre
Fin des vendanges 28 septembre 27 septembre 6 octobre 5 octobre
Durée en jours entre...
Débourement et floraison 63 jours 63 jours 50 jours 60 jours
Floraison et véraison 63 jours 64 jours 72 jours 68 jours
Véraison et récolte 59 jours 48 jours 56 jours 50 jours

 

PARTICULARITES DU MILLESIME

MATURITE DES RAISINS ET RENDEMENT

Les pluies de l’été qui ont été supérieures aux normales observées se traduisent par un poids des baies plus élevé que la moyenne notamment pour le cépage Merlot. 
Les Merlots présentent une faible concentration en sucre alors que celle des Cabernets franc est supérieure à la moyenne. Dans les deux cas, les acidités qui sont plus faibles que la moyenne de la décennie traduisent une bonne maturité du raisin mais une dilution marquée pour le cépage Merlot. 
Les prévisions pour la qualité du millésime étaient très pessimistes à la fin du mois d’août. Les conditions climatiques idéales du mois de septembre ont permis de sauver le millésime. Les vendanges ont été longues pour attendre la maturité en particulier des Cabernet franc. Les raisins étaient équilibrés, aromatiques, avec néanmoins la présence de saveurs herbacées dans certains lots de Cabernet franc.

Rendement    (hl/ha) Moyenne 96 - 14
Merlot 35,4 38,9
Cabernet Franc 37,2 34, 2

 

VINIFICATION ET ELEVAGE

La durée de cuvaison varie de 15 à 26 jours selon les lots pour le millésime 2007, constitué de 6% de vin de presse, avec une saignée de 1,5%. Puis l’élevage à 100% en fûts de chêne neufs a duré 16 à 17 mois selon les barriques.
Un collage au blanc d’œufs a été pratiqué afin de fixer les particules en suspensions. 2 œufs par barrique ont été utilisés, qui ont ensuite été séparés du vin par filtration.

 

ASSEMBLAGE

> Agrandir le parcellaire

 

Date de la mise en bouteille : 17 avril 2009.

Degré alcoolique 13
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,0
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,59
pH 3,84
SO2 Total (mg/L) 94
Sucres réducteurs (g/L) 2,2
IPT (DO280) 64

 

Le 2007 est un millésime d’une grande fraîcheur 

 

LA DÉGUSTATION

Elégant, frais et équilibré, le millésime 2007 est un millésime marqué par la vivacité de ses arômes de menthe et de torréfaction.

La couleur est intense, rouge rubis sombre avec des reflets mauves. Le nez est fin, fruité, vif et offre des arômes de fruits noirs, des notes de fruits tout juste à maturité et une légère torréfaction.
L’attaque en bouche est riche, soyeuse et caressante. Les arômes se développent amplement dans une fraîcheur continue. La finesse des tannins et la richesse aromatique restent équilibrées jusqu’à la finale.

Frais et équilibré, ce millésime se développera avec élégance mais est déjà appréciable également.