Pierre-Olivier Clouet

Le millésime 2003 par Pierre-Olivier Clouet, Directeur technique de Château Cheval Blanc

2003 est une année caniculaire. La précocité des vendanges a été historique. 
Les vins sont charmeurs, sur des notes de fruits très mûrs, et évoluent assez rapidement.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 2003

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Mai est doux, toutefois des fortes variations de température perturbent la floraison.L’été 2003 est très chaud et assez sec. Les mois de juin et d’août sont des mois de  canicules, avec des températures de plus de 3°C supérieures aux valeurs normales. Le cumul des précipitations est proche de la moyenne pour la période avril – septembre, malgré la pluie sous forme d’orages violents. Heureusement, Cheval Blanc n’est pas touché par la grêle, qui a provoqué des dommages considérables dans le Bordelais (6000 ha détruit). 

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de connaître un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. Au cours de l’été 2003, les précipitations ont été proches des valeurs normales pour la région bordelaise. Cependant, les températures élevées et le nombre important d’heures d’insolation ont induit une forte transpiration de la vigne, ce qui a permis d’arriver à un niveau de contrainte hydrique moyennement important. La sécheresse à l’approche de la véraison a réduit la taille des baies, induisant un faible rendement.

CYCLE DE LA VIGNE

Les températures élevées de 2003 ont provoqué une précocité historique. Le débourrement a lieu le 25 mars pour le Merlot et le 30 mars pour le Cabernet franc. Les deux cépages atteignent le stade de la mi-floraison en même temps : le 26 mai. La mi-véraison est notée le 25 juillet pour le Merlot et le 30 juillet pour le Cabernet franc, soit avec près de deux semaines d’avance par rapport à 2002. Les vendanges débutent le 1er septembre et se terminent le 15 septembre. Depuis 1893, jamais les vendanges avaient été aussi précoces.
De très forts écarts de températures à la fin du mois de mai ont perturbé la floraison et provoqué une forte coulure (avortement des baies). Nous avons pu le constater le 23 et 24 mai : le 23 la température maximale est de 29,2°C, le lendemain elle n’est que de 14,9°C. 
Les conditions climatiques exceptionnelles ont nécessité une approche originale des travaux en vert. L’éclaircissage et l’effeuillage ont été très modérés, voire inexistants sur certaines parcelles. Il était important de conserver quelques feuilles devant les grappes pour éviter des coups de soleil sur les baies en formant une « casquette » protectrice.

Stades phénologiques en 2003 Merlot
en 2003
Moyenne 1994-2014 Cabernet franc
en 2003
Moyenne
1994-2014
Débourement 25 mars 28 mars 30 mars 2 avril
Floraison 26 mai 30 mai 26 mai 1er juin
Véraison 25 juillet 2 août 30 juillet 8 août
Début des vendanges 1er septembre 19 septembre 9 septembre 27 septembre
Fin des vendanges 10 septembre 27 septembre 15 septembre 5 octobre
Durée en jours entre...
Débourement et floraison 63 jours 63 jours 58 jours 60 jours
Floraison et véraison 61 jours 64 jours 66 jours 68 jours
Véraison et récolte 38 jours 48 jours 41 jours 50 jours

 

Les très bonnes conditions climatiques ont permis d’obtenir une récolte très saine avec un taux de Botrytis largement inférieur à la moyenne.

 

PARTICULARITES DU MILLESIME

MATURITE DES RAISINS ET RENDEMENT

L’apparition d’une contrainte hydrique au mois de juillet a engendré l’arrêt de croissance des rameaux et une faible taille des baies qui par conséquent étaient concentrées. Au moment de la récolte, les raisins étaient moyennement sucrés et très peu acides. A cause de la chaleur, la dégradation de l’acide malique fut particulièrement forte. La récolte a été précoce afin de limiter l’apparition de notes marquées de fruits cuits.
2003 est un millésime de qualité, avec des caractéristiques très originales. La sécheresse et le faible volume de la récolte ont permis d’atteindre une bonne concentration. Bien que le vin soit riche en tanins, il n’est pas dur, à cause d’une faible acidité, mais il évolue rapidement. Malgré le rendement modéré, la sélection a été très sévère (50% du volume de la récolte sélectionné pour le grand vin).

Rendement    (hl/ha) Moyenne 96 - 14
Merlot 34,6 38,9
Cabernet Franc 29,0 34, 2

 

VINIFICATION ET ELEVAGE

Composé de 3% de vin de presse, le millésime 2003 a été élevé en fûts de chêne neufs à 100%. 

 

ASSEMBLAGE

La présence d’une forte proportion de Cabernet franc dans l’assemblage a permis de conserver de la fraîcheur dans un millésime de grande maturité.

> Agrandir le parcellaire

 

Date de la mise en bouteille : 27 avril 2005.

Degré alcoolique 13, 5
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,25
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,47
pH 3,76
SO2 Total (mg/L) 93
Sucres réducteurs (g/L) 1,4
IPT (DO280) 58

 

 

Le 2003 est un millésime original, symbole d’une année caniculaire historique

 

LA DÉGUSTATION

2003 fut une année caniculaire, permettant aux raisins d’atteindre à une date historiquement précoce une excellente maturité. Les pratiques culturales ainsi que la date avancée des Vendanges, les plus précoces depuis 1893, ont permis de préserver l’équilibre du vin en évitant l’apparition de notes trop marquées de fruits cuits, qui auraient trahies une légère sur-maturité du fruit.
    
La robe est d’une couleur rouge intense aux reflets sombres. 
Le vin révèle un nez puissant et complexe, exprimant une légère sur-maturité du fruit. Les arômes sont dominés par les notes de confiture de figues, de cannelle, de muscade et de tabac blond. On peut également reconnaître des arômes plus atypiques comme le pruneau ou le caramel.
L’attaque est riche et complexe, délicieusement onctueuse, avec un beau volume en bouche et une matière riche et vineuse qui reflète les conditions exceptionnellement chaudes du millésime. Les tannins sont pleins et fondus, la structure harmonieuse. La bouche puissante se creuse un peu au milieu en présentant des notes de torréfaction d’une grande persistance aromatique. La finale, toujours marquée par les notes de cacao, de café et de bâton de réglisse, est un peu rigide mais d’une grande longueur.

Ce millésime très mûr et charmeur évolue cependant assez rapidement.