Pierre-Olivier Clouet

Le millésime 1999 par Pierre-Olivier Clouet, Directeur technique de Château Cheval Blanc

1999 est une année chaude mais sans sécheresse, marquée par des rendements confortables. Les vins sont friands, se sont ouverts assez rapidement et procurent encore beaucoup de plaisir.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 1999

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

L’hiver 1999 fut doux avec des précipitations proches des valeurs moyennes enregistrées. 1999 fut une année chaude, ce qui a induit un cycle phénologique précoce. Les précipitations ont été proches des normales saisonnières au cours de l'été, avec comme fait marquant une répartition très régulière des pluies. Le mois de septembre a été chaud et pluvieux.

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de subir un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. Les précipitations ont été assez régulières cette année. Cependant, les températures élevées ont induit une demande évaporative assez élevée malgré l’absence de grande période de sécheresse. Ainsi, la contrainte hydrique fut moyennement forte au début du mois de septembre.

CYCLE DE LA VIGNE

En 1999, le cycle végétatif a suivi les dates moyennes observées depuis 1996. La mi-véraison a eu lieu le 2 août pour le cépage Merlot et le 8 août pour le cépage Cabernet franc. Peu d'écart a été noté entre les différentes parcelles d'un même cépage. La véraison a progressé très rapidement, ce qui permettait de prévoir une bonne homogénéité au niveau de la maturité. L’arrêt de croissance a été très tardif. Le Merlot a été vendangé à Cheval Blanc entre le 14 et le 21 septembre, en grande majorité avant les pluies du 19 septembre. Les Cabernets francs ont été vendangés du 22 au 28 septembre.

Stades phénologiques en 1999 Merlot
en 1999
Moyenne 1994-2014 Cabernet franc
en 1999
Moyenne
1994-2014
Débourement 28 mars 28 mars 1er avril 2 avril
Floraison 29 mai 30 mai 31 mai 1er juin
Véraison 2 août 2 août 8 août 8 août
Début des vendanges 14 septembre 19 septembre 22 septembre 27 septembre
Fin des vendanges 21 septembre 27 septembre 28 septembre 5 octobre
Durée en jours entre...
Débourement et floraison 63 jours 63 jours 61 jours 60 jours
Floraison et véraison 66 jours 64 jours 70 jours 68 jours
Véraison et récolte 44 jours 48 jours 46 jours 50 jours

 

L'état sanitaire fut remarquable, malgré les pluies qui ont eu lieu pendant les vendanges : jamais depuis 1989 le cépage Merlot ne s’était présenté aussi sain au moment du ramassage. L’état sanitaire du Cabernet franc était bon, mais il s’est légèrement dégradé sur les derniers jours de vendange, nécessitant un tri attentif.

 

PARTICULARITES DU MILLESIME

MATURITE DES RAISINS ET RENDEMENT

Malgré un été relativement pluvieux, le potentiel qualitatif fut très bon. La concentration en composés phénoliques était élevée, surtout lorsque l'on tient compte du poids des baies, qui fut étonnamment faible étant donné le peu de contrainte hydrique que la vigne a rencontré au cours de l’été. L'équilibre entre la teneur en sucres et l'acidité a été très intéressant pour le cépage Merlot. Le Cabernet franc était marqué par un déficit de maturité qui se manifestait par des degrés potentiels moyennement faibles mais on ne note aucune saveur herbacée sur ces lots.
Le rendement a été largement supérieur aux moyennes.

Rendement    (hl/ha) Moyenne 96 - 14
Merlot 53,0 38,9
Cabernet franc 51,4 34,2

 

VINIFICATION ET ELEVAGE

Composé de 10% de vin de presse et saigné à 8%, Cheval Blanc 1999 a été élevé à 100% en fûts de chêne neufs. 

 

ASSEMBLAGE

Le millésime 1999 se présente avec une très belle synergie entre des Merlots concentrés, mais un peu austères, et des Cabernets francs élégants et très aromatiques. L’assemblage du Cheval Blanc contient 61% de Merlot, 38% de Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon.

> Agrandir le parcellaire

Degré alcoolique 13
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,4
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,58
pH 3,46
SO2 Total (mg/L) 100
Sucres réducteurs (g/L) 1,1
IPT (DO280) -

 

LE 1999 EST UN MILLÉSIME CHARMEUR ET SAVOUREUX QUI EST ARRIVÉ À MATURITÉ

 

LA DÉGUSTATION

Année chaude, mais sans grande sécheresse, 1999 est un millésime avec des rendements confortables qui représente une très belle synergie entre le Merlot et le Cabernet franc et procure beaucoup de plaisir.
    
La robe profonde est d’un cœur noir ourlé de teintes tuilées signe d’une évolution en accord avec son âge.
Le nez est concentré, sur le fruit noir très mûr et la crème de cassis, avec des notes de chocolat à l’orange, de violette et de réglisse.  Le boisé est très harmonieux avec des notes empyreumatiques d’amandes grillées. Les arômes provenant de l’évolution sont également sensibles et parfaitement nets et précis : truffe, arômes de sous-bois et notes de fruits à l’eau-de-vie. Le vin conserve une grande fraîcheur.
L’attaque est savoureuse, le vin est gourmand et velouté. Il présente une belle expression aromatique avec beaucoup de fruits et des notes de cèdres. Souple et soyeux ce Cheval Blanc offre une grande longueur, sans avoir la densité des très grands millésimes.

Ce millésime qui s’est ouvert rapidement est encore aujourd’hui charmeur, gourmand et procure beaucoup de plaisir en étant arrivé à maturité. Il exprime joliment la synergie des Merlots concentrés et équilibrés avec des Cabernets franc comme toujours  élégants et aromatiques.