Pierre-Olivier Clouet

Le millésime 1998 par Pierre-Olivier Clouet, Directeur technique de Château Cheval Blanc

1998 est une année exceptionnelle et classique dans son style, marquée par un climat très sec et assez frais.
Aérien, le Cheval Blanc 1998 est riche, puissant et racé à la fois, et d’une grande pureté de style.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 1998

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Après un mois de mai sec, les précipitations furent proches des moyennes en juin et en juillet. Août fut très sec. Sur l'ensemble de l'été, les températures furent proches des normales, avec des mois de mai et d'août plutôt chauds et un mois de juillet plutôt frais. Septembre a débuté avec un temps chaud et faiblement pluvieux. Le temps s'est rafraîchi au cours de la deuxième décade de septembre avec de nouvelles précipitations. 1998 est une excellente année malgré les quelques pluies de septembre.

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de subir un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. Au cours du mois d'août, le déficit hydrique fut important, provoquant un arrêt de croissance précoce et une grande concentration des baies.

CYCLE DE LA VIGNE 

Le débourrement a été précoce, 3 jours avant la date moyenne habituelle, puis la floraison et véraison se sont déroulées à des dates proches de la normale. Le temps frais, qui s'est installé dès le 11 septembre, a empêché le développement de Botrytis. La totalité des raisins de Merlot ont été vendangé avant les fortes pluies du 27 septembre.

Stades phénologiques en 1998 Merlot
en 1998
Moyenne 1994-2014 Cabernet franc
en 1998
Moyenne
1994-2014
Débourement 25 mars 28 mars 29 mars 2 avril
Floraison 3 juin 30 mai 4 juin 1er juin
Véraison 5 août 2 août 9 août 8 août
Début des vendanges 21 septembre 19 septembre 28 septembre 27 septembre
Fin des vendanges 25 septembre 27 septembre 5 octobre 5 octobre
Durée en jours entre...
Débourement et floraison 71 jours 63 jours 68 jours 60 jours
Floraison et véraison 64 jours 64 jours 67 jours 68 jours
Véraison et récolte 48 jours 48 jours 51 jours 50 jours

 

PARTICULARITES DU MILLESIME

MATURITE DES RAISINS ET RENDEMENT

Grâce à l’installation d’une sécheresse relative lors du mois d’août, l’arrêt de croissance des rameaux a été précoce. Ceci a permis un excellent début de la période de maturation et la production par la vigne de petites baies riches en sucre et en composés phénoliques. La couleur et les composés phénoliques se sont facilement libérés au cours de la macération. Le potentiel alcoolique a dépassé 13° en moyenne sur les Merlots. La qualité des divers lots de Merlots était exceptionnelle et celle des Cabernet franc fut bonne. Les rendements ont été faibles : 32 hl/ha.

Rendement    (hl/ha) Moyenne 96 - 14
Merlot 31 38,9
Cabernet franc 32,2 34,2

 

VINIFICATION ET ELEVAGE

Composé de 10% de vin de presse, Cheval Blanc 1998 a été élevé à 100% en fûts de chêne neufs. 

 

ASSEMBLAGE

> Agrandir le parcellaire

Degré alcoolique 13
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,7
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,59
pH 3,42
SO2 Total (mg/L) 100
Sucres réducteurs (g/L) 1,2
IPT (DO280) 77

 

LE 1998 EST UN MAGNIFIQUE MILLÉSIME CLASSIQUE: COMPLET ET COMPLEXE, IL EST D'UNE GRANDE PURETÉ DE STYLE

 

LA DÉGUSTATION

1998 est un millésime exceptionnel, d’un style classique typique de Cheval Blanc car axé sur la finesse et la complexité, mais avec cependant une puissance et une richesse qui traduisent un équilibre remarquable.
    
La robe est très intense avec des reflets brillants, rouge rubis foncé au cœur du verre et tuilée par l’évolution sur le bord du disque.
Le nez est riche et puissant, dominé par des arômes ciselés et précis de fruits noirs mûrs. Des notes de tabac, de truffe et de cèdre incarnent le caractère racé de ce millésime. Les arômes empyreumatiques de torréfaction, de cacao et d’amandes sont équilibrés par les arômes frais d’eucalyptus et de feuille de laurier.
La bouche est ronde et riche, mais guidée par des arômes d’une grande netteté et d’une grande pureté. Le retour aromatique est impressionnant de finesse et de complexité et les tannins finement maillés et enrobés s’expriment sur une trame continue et serrée sans aucune agressivité. La longueur du vin est remarquable et s’achève dans une finale aérienne interminable, signe d’un vin racé et d’une grande pureté de style.

Le millésime 1998 est remarquable de précision et de complexité, avec une matière riche et puissante parfaitement équilibrée. C’est un vin aérien à conserver longtemps pour révéler tout son potentiel.