1987 commença avec un temps frais et pluvieux. Août et septembre furent plus favorables. Vin assez léger, mais agréable et aromatique pendant une vingtaine d’années, il ne semble pas destiné à une très longue garde.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 1987

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Après un mois de juin frais et pluvieux, un mois de juillet fut assez chaud, mais plutôt humide, un beau temps s'installa au mois d'août. Ces conditions favorables continuèrent tout au long du mois de septembre, qui fut sec et exceptionnellement chaud. Le mois d'octobre fut doux et pluvieux.

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de subir un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. Les précipitations de juin et juillet ont empêché l’installation d’une contrainte hydrique importante. Celle-ci est arrivée tardivement cette année puisqu’elle est venue avec le temps sec d’août et de septembre.

PARTICULARITES DU MILLESIME

CYCLE DE LA VIGNE ET RENDEMENT

Le rendement est moyennement élevé. La récolte, assez tardive (du 2 au 13 octobre), a souffert de la dégradation des conditions climatiques.

  Merlot Cabernet Franc
  Début Fin Début Fin
Date des vendanges 1987 2 octobre 4 octobre 7 octobre 13 octobre
Moyenne 1986-2014 19 septembre 27 septembre 27 septembre 5 octobre

 

Rendement    (hl/ha) Moyenne 46 - 14
34,1 33,9

 

Degré alcoolique 12
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,43
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,64
pH -
SO2 Total (mg/L) 108
Sucres réducteurs (g/L) >1,0
IPT (DO280) -

 

LA DÉGUSTATION

Vin léger, mais fruité et plaisant, Cheval Blanc 1987 manque un peu de structure et n’est pas de longue garde.

Le vin est d’une intensité moyennement colorante avec des teintes tuilées, signe de son évolution marquée.
Le nez est très ouvert et aromatique sur des arômes friands de caramel et de pâtisserie. Des notes de vanille et de torréfaction signalent l’élevage en barriques neuves.
L’attaque en bouche est souple, fraîche et équilibrée. Très aromatique et flatteur, le vin est agréable. Il est marqué par le terroir de Cheval Blanc sans avoir la structure et la profondeur des grands millésimes, malgré ses arômes fruités.

Agréable et aromatique durant une vingtaine d’années, le vin n’est pas de longue garde et a aujourd’hui passé définitivement son apogée. Il est donc à boire rapidement car il ne gagnera pas à vieillir.