Pierre-Olivier Clouet

Le millésime 1985 par Pierre-Olivier Clouet, Directeur technique de Château Cheval Blanc

1985 est une année fraîche, à l’exception du mois de septembre qui fut chaud.
Août, septembre et octobre furent très secs.
Le vin est très complet, d’une grande richesse tout en étant bien équilibré et avec une sucrosité remarquable. Malgré ses trente ans, il n’a, selon nous, pas encore atteint son apogée.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 1985

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Mai et juin ont été frais et pluvieux, juillet a été chaud et plutôt humide, surtout le début du mois. Août a été relativement frais et très sec. Septembre a été le plus beau mois de l'année: très chaud, très sec et très ensoleillé (+ 45% d'insolation par rapport à la normale). Le beau temps s'est maintenu en octobre, avec cependant des températures un peu plus proches de la normale.

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de subir un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. Les précipitations importantes durant les premiers mois du cycle végétatif n’ont pas permis l’installation d’une contrainte hydrique précoce. Celle-ci est arrivée avec le beau temps du mois d’août et septembre.

 

PARTICULARITES DU MILLESIME

CYCLE DE LA VIGNE ET RENDEMENT

Les vendanges ont commencé le premier octobre; elles ont duré jusqu'au 17 octobre. Les raisins ont été parfaitement mûrs, très sains et la constitution du moût a été particulièrement équilibrée.
La vigne a été généreuse en 1985.

  Début Fin
Date des vendanges 1985 1er octobre 17 octobre
Moyenne 1946-2014 24 septembre 8 octobre

 

Rendement    (hl/ha) Moyenne 46 - 14
48,8 33,9

 

Degré alcoolique 12,5
Acidité Totale (g H2 S04/L) 2,95
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,49
pH -
SO2 Total (mg/L) 92
Sucres réducteurs (g/L) 1,2
IPT (DO280) -

 

LA DÉGUSTATION

Parfaitement équilibré, le millésime 1985 de Cheval Blanc allie à la fois la grande fraîcheur caractéristique du Cabernet franc qui lui laisse espérer une longue garde et le fruité savoureux du merlot cueilli à point.

La robe est profonde et la couleur assez évoluée révèle une très bonne intensité.
Le nez est gras, concentré et l’expression des arômes est dominée par l’influence du Merlot : le cassis très mûr, mais sans excès, mêlée de notes fumées de cuir et de fourrure, de cèdre et de sous-bois.
L’attaque en bouche est à la fois riche, charnue et veloutée, évoquant des saveurs sucrées. S’il laisse une impression de grande fraîcheur qui laisse augurer d’un grand potentiel de garde malgré ses 30 ans, le millésime 1985 se donne déjà pleinement et est superbement aromatique. Sa finale très bien équilibrée est d’une belle longueur.
    
C’est un parfait vin de garde, d’une grande puissance aromatique, mais qui est également agréable à boire aujourd’hui après une délicate décantation nécessaire du fait de sa matière très riche et d’un léger dépôt.