1981 est une année fraîche où la maturité fut longue à atteindre. Les vins possèdent une certaine intensité, mais leur évolution est rapide. Encore fruités et bien équilibrés, ils sont à boire sans trop attendre.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 1981

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Le début de l’année est humide, avec beaucoup de précipitations au mois de mai. L’été est sec mais frais, à l’exception du mois d’août, plus chaud que la normale mensuelle.

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de subir un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. La sécheresse n’a pas été très forte cette année à cause d’une faible demande évaporative. Une contrainte hydrique modérée s’est installée tardivement dans le vignoble de Cheval Blanc.

PARTICULARITES DU MILLESIME

CYCLE DE LA VIGNE ET RENDEMENT

1981 était une année de petite production, le rendement a atteint seulement 25 hl/ha à Cheval Blanc. A cause de la fraîcheur de l’été, l’année fut tardive, avec un début de la récolte le 1er octobre. Une belle arrière saison avec des températures normales et de faibles pluies a permis aux raisins d’atteindre une maturité correcte. Les vendanges se sont déroulées du 1er au 9 octobre par beau temps.

  Début Fin
Date des vendanges 1981 1er octobre 9 octobre
Moyenne 1946-2014 24 septembre 8 octobre

 

Rendement    (hl/ha) Moyenne 46 - 14
25,1 33,9

 

Degré alcoolique 13
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,23
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,55
pH -
SO2 Total (mg/L) 88
Sucres réducteurs (g/L) 1,3
IPT (DO280) -

 

LA DÉGUSTATION DU MILLÉSIME

Comme le 1980, le 1981 a connu une évolution rapide mais reste fruité à la dégustation.

La robe est d’une couleur évoluée, mais intense.
Le nez est séduisant et élégant. Il séduit par ses arômes frais de fruits rouges teintés d’eucalyptus.
L’attaque en bouche est souple, évoluant vers des notes de sous-bois tout en exhalant de la fraîcheur. De beaux arômes de fruits comme la prune et des notes de torréfaction sont perceptibles. La structure est moyennement précise, les tannins demeurent présents et la finale sur le pruneau et le fruit rouge très mûr est soulignée par une légère dureté.

Le millésime 1981 est un millésime frais et équilibré mais d’évolution rapide. Il faut le boire sans plus attendre.