1974 est une année rendu compliquée par une arrière-saison pluvieuse.
Le vin possède une assez bonne concentration, mais est peu aromatique.

CONDITIONS CLIMATIQUES EN 1974

TEMPERATURES ET PRECIPITATIONS

Les températures furent proches des normales toute l’année, excepté au mois de septembre qui est marqué par la fraîcheur et l’humidité. Les pluies sont plus faibles que la normale d’avril à juillet, mais importantes d’août à octobre. Les vendanges ont été particulièrement pluvieuses. 

REGIME HYDRIQUE DE LA VIGNE

Pour se développer idéalement, la vigne a besoin de subir un déficit hydrique progressif durant son cycle végétatif afin de permettre une concentration optimale des raisins. Le bilan hydrique a été largement déficitaire en 1974 grâce au temps sec qui a régné du début du cycle végétatif jusqu’au mois d’août. Cependant, avec les pluies de septembre, le régime hydrique a été moins limitant par la suite, et les vendanges ont été gâchées par les très nombreux jours de pluie.

PARTICULARITES DU MILLESIME

CYCLE DE LA VIGNE ET RENDEMENT

Les vendanges ont été tardives cette année notamment à cause des conditions climatiques qui ont perduré durant les mois approchant les vendanges (pluvieux et plutôt frais). Ces mauvaises conditions climatiques d’arrière-saison n’ont pas permis aux raisins d’arriver à une maturité optimale.

  Début Fin
Date des vendanges 1974 30 septembre 14 octobre
Moyenne 1946-2014 24 septembre 8 octobre

 

Rendement    (hl/ha) Moyenne 46 - 14
51,3 33,9

 

Degré alcoolique 12
Acidité Totale (g H2 S04/L) 3,14
Acidité Volatile (g H2 SO4/L) 0,52
pH 3,50
SO2 Total (mg/L) -
Sucres réducteurs (g/L) 1,1
IPT (DO280) 58

 

LA DEGUSTATION

Une année prometteuse gâchée par les pluies abondantes de septembre qui perdurent pendant les vendanges en octobre. De la quantité (47 hl/ha), mais la qualité n’est pas au rendez-vous. 

Le vin possède une couleur intense et est étonnamment tannique et concentré. Malgré sa constitution, il manque un peu de corps. Peu aromatique, le vin est ingrat à cause des arômes herbacés qui le dominent. Cependant, quelques bouteilles sont bien conservées, il faut les essayer sans plus tarder car le vin a dépassé son apogée.